VIVA ALAGNA, REGARDS SUR 2017

Un ténor, un livre, des opéras, un écrivain

 

 

En 2017,  Roberto Alagna a triomphé dans six rôles  : don José (Paris), Cyrano (New York), Nemorino, (Berlin et Londres), Calaf (Londres), don José encore une fois (Paris), Le Condamné à mort (Marseille) et Maurizio (Monte-Carlo), sans parler des concerts. Ce site ayant publié chaque fois un ou deux « artimages » sur le sujet, cet article c’est autre chose.

Lire la suite

Entretien avec Roberto Alagna sur Adriana Lecouvreur, Monte-Carlo, 2017

 

 

« Ne jugeons pas, aimons ! »

Entretien avec Roberto Alagna, lundi 13 novembre 2017.

http://www.jacquelinedauxois.fr/2017/11/24/roberto-alagna-d…lo-novembre-2017/

 

Il y a eu neuf répétitions d’Adriana Lecouvreur à l’Opéra de Monte-Carlo. Le lundi 13 novembre 2017, jour de la septième répétition, Roberto Alagna a répondu à deux questions. Lire la suite

Roberto Alagna Le Dernier jour d’un condamné Marseille 2017

Roberto Alagna dans Le Dernier Jour d’un condamné à Marseille

Première partie

Pré-Génétale le 22 septembre. Générale le 24. Trois représentations : les 28 septembre, 1er et 4 octobre 2017.

Au Grand Théâtre

L’Opéra de Marseille, on l’appelait jadis le Grand Théâtre. Lorsque Georges Thill y chantait, les spectateurs l’attendaient en foule à la sortie, les hommes dételaient ses chevaux et prenaient leur place entre les brancards pour le reconduire. Lire la suite

Roberto Alagna dans Carmen à l’Opéra-Bastille, 16 juillet 2017, suite

En 2017, Roberto Alagna a interprété Carmen à Paris pour la première fois de sa carrière dans une production de Calixto Bieito qu’il chantait dix-huit ans plus tôt au festival de Perelada avec Béatrice Uria-Monzon. Le 16 juillet 2017, pour une seule soirée, Elina Garanča a chanté à Paris avec lui. Retour sur ce spectacle événement.Ci-dessus « La Fleur que tu m’avais jetée… »

Lire la suite

Six mois après la sortie des Quatre Saisons avec Roberto Alagna

En commençant l’aventure des Quatre Saisons, qui a débuté avec Otello  (Orange juillet /août 2014), lorsque j’annonçais  : « ça va durer un an », je faisais rire. On m’assurait qu’en trois mois j’aurais fait le tour, de quoi ? du sujet ! mais le sujet, c’est Alagna, son chant, ses personnages ! Rien qu’avec Othello, pour quelqu’un comme moi, trois mois ça peut paraître court.

Lire la suite

Londres avec les lunettes de Turandot

Rien de plus curieux qu’arpenter une ville, quand on a dans la tête un livre ou un opéra. On voit alors le le monde avec de drôles de lunettes. En juillet, j’ai vu Londres  avec les lunettes de Turandot.

1

Londres chinoise

Tout part de là, du Royal Opera House, à Covent Garden, qui donne Turandot avec Roberto Alagna.

 

    Ci-contre le ROH, Royal Opera House.

 

Ci-dessus, Roberto Alagna dans le rôle de Calaf au Royal Opera House de Covent Garden.

Lire la suite

Roberto Alagna dans Turandot au Royal Opera House de Londres, juillet 2017

 

 

ROBERTO ALAGNA DANS TURANDOT AU ROYAL OPERA HOUSE DE LONDRES

 

Roberto Alagna d’une Turandot à l’autre

 

 

D’une Turandot à l’autre, d’Orange, en août 2012, au Royal Opera House de Londres, en juin 2017, Roberto Alagna donne une illustration idéale des exigences de Giacomo Puccini. Au niveau vocal, le ténor est sans arrêt au sommet ; au niveau dramatique, il démontre dans la déjà classique production de 1984 d’Andrei Serban qu’il s’approche encore de cette humanité que réclamait le compositeur.

Lire la suite