Londres avec les lunettes de Turandot

Rien de plus curieux qu’arpenter une ville, quand on a dans la tête un livre ou un opéra. On voit alors le le monde avec de drôles de lunettes. En juillet, j’ai vu Londres  avec les lunettes de Turandot.

1

Londres chinoise

Tout part de là, du Royal Opera House, à Covent Garden, qui donne Turandot avec Roberto Alagna.

 

    Ci-contre le ROH, Royal Opera House.

 

Ci-dessus, Roberto Alagna dans le rôle de Calaf au Royal Opera House de Covent Garden.

Lire la suite

Roberto Alagna dans Turandot au Royal Opera House de Londres, juillet 2017

 

 

ROBERTO ALAGNA DANS TURANDOT AU ROYAL OPERA HOUSE DE LONDRES

 

Roberto Alagna d’une Turandot à l’autre

 

 

D’une Turandot à l’autre, d’Orange, en août 2012, au Royal Opera House de Londres, en juin 2017, Roberto Alagna donne une illustration idéale des exigences de Giacomo Puccini. Au niveau vocal, le ténor est sans arrêt au sommet ; au niveau dramatique, il démontre dans la déjà classique production de 1984 d’Andrei Serban qu’il s’approche encore de cette humanité que réclamait le compositeur.

Lire la suite

Roberto Alagna dans Adrienne Lecouvreur, la création d’un opéra : les répétitions à Monte-Carlo, novembre 2017

En novembre 2017, l’Opéra de Monte-Carlo donne Adriana Lecouvreur, de Francesco Cilea. Neuf répétitions, du lundi 6 au jeudi 16, et trois représentations. Pour la Première, le dimanche 19, jour de la Fête nationale monégasque, impossible d’entrer sans invitation du Palais et interdiction d’assister au spectacle en coulisses, le Prince sera dans la salle, alerte maximum pour le service d’ordre. Les deux autres représentations sont publiques, le jeudi 23, en soirée, et le dimanche 26, l’après-midi.

Lire la suite

ROBERTO ALAGNA dans Paillasse, au Metropolitan Opera – chapitre 3 – duo avec ALEKSANDRA KURZAK

 

 

Vérisme et prophétie d’amour

 

Fers de lances de l’opéra vériste, Cavalleria rusticana et Pagliacci, ont brisé avec l’opéra bourgeois qui avait lui-même rompu avec une tradition royale. On ne voulait plus voir des dieux, des rois et des héros sur scène ; on en avait assez des couples fous d’amour et même des courtisanes qui rendaient l’âme dans les bras de leurs amants éperdu. Restait à trouver des sujets chez « l’homme de la rue », les « gens ordinaires », les pauvres, le folklore de la Lire la suite

VIVA ALAGNA, REGARDS SUR 2017

Un ténor, un livre, des opéras, un écrivain

En 2017,  Roberto Alagna a triomphé dans six rôles  : don José (Paris), Cyrano (New York), Nemorino, (Berlin et Londres), Calaf (Londres), don José encore une fois (Paris), Le Condamné à mort (Marseille) et Maurizio (Monte-Carlo), sans parler des concerts. Ce site ayant publié chaque fois un ou deux « artimages » sur le sujet, cet article c’est autre chose.

Lire la suite

Entretien avec Roberto Alagna sur Adriana Lecouvreur, Monte-Carlo, 2017

 

 

« Ne jugeons pas, aimons ! »

Entretien avec Roberto Alagna, lundi 13 novembre 2017.

http://www.jacquelinedauxois.fr/2017/11/24/roberto-alagna-d…lo-novembre-2017/

 

Il y a eu neuf répétitions d’Adriana Lecouvreur à l’Opéra de Monte-Carlo. Le lundi 13 novembre 2017, jour de la septième répétition, Roberto Alagna a répondu à deux questions. Lire la suite